Modelisation 3D architecture | MachouPichou | Sous traitance à petit prix

Planche de concours d'architecture

Confiez-nous la création de vos images de concours 3D à partir de 99 €

Pour un cabinet d’architecte, participer à un concours représente toujours un enjeu important mais aussi, une situation paradoxale qui le conduit à devoir consacrer beaucoup de temps à des projets à l’avenir incertain. C’est donc toujours le même dilemme qu’il faudra affronter et le même challenge qu’il faudra relever, c’est-à-dire trouver le bon équilibre entre l’énergie dépensée et le bénéfice attendu.

Cet équilibre sera d’autant plus difficile à trouver que les concours nécessitent les plus belles images possibles, c’est-à-dire un grand nombre d’heures de travail à consacrer à des projets qui ne verront peut-être jamais le jour. C’est toujours le prix à payer.

Comment optimiser ses chances de remporter un concours d’architecture?

Au-delà de tous les plans techniques, indispensables à la connaissance approfondie d’un projet, emporter l’adhésion d’une commission ou d’un jury passe d’abord par deux choses: retenir l’attention et séduire. Pour cela, bien sûr, la conception de plans 2D en dwg ne sera que de peu de secours. Sur les planches de présentation de concours, au-delà de la technique, l’élément central sera composé des réalisations d’images 3D photo-réalistes. Pour espérer faire forte impression, jeunes ou moins jeunes, tous les architectes seront confrontés à cette réalité.

Un avantage cependant existe pour les plus jeunes, c’est leur meilleure connaissance des logiciels d’images 3, tant des logiciels de modélisation tels que SketchUp ou le sacro-saint 3DS MAX, que des logiciels de rendu comme VRay ou Lumion. Une connaissance qu’ils auront souvent acquise à travers leur école d’architecture, que ce soit en France, en Suisse, dans la ville de Paris, dans la ville de Genève ou n’importe où dans le monde.

Mais, quoi qu’il en soit, qu’on ait été formé ou non par son école à la réalisation d’images 3D, n’en demeure pas moins qu’avant de passer maître dans cette technique un grand nombre d’heures de pratique sera nécessaire. Plus que cela, pour une planche de concours efficace, il sera difficile d’obtenir un niveau de qualité suffisant sans une pratique quotidienne de cet exercice. En réalité le travail de l’architecte et celui du perspectivistes sont deux arts complémentaires mais différents qui font appel à des compétences distinctes.

 

Comment faire réaliser ses planches de concours d’architecture ?

Plans de masse, coupes, élévations, si les cabinets d’architectes seront en mesure de réaliser ces documents à insérer sur n’importe quelle planche de concours, pour une qualité optimale, ils auront souvent intérêt à sous-traiter la création du format 3D à des perspectivistes maîtres en arts graphiques qui seront en mesure de valoriser par l’image n’importe quel projet destiné à séduire et à faire forte impression sur ce public exigeant que sera un jury ou une commission de concours d’architecture. Équipés des meilleurs logiciels pour la conception et la mise en scène de tout projet de concours, seuls les perspectivistes professionnels sauront travailler efficacement sur la réalisation de planches de concours.

De Paris à Genève, quelles que soient les procédures à suivre et les exigences de Pierre, Paul, Jacques, Jean, Vincent ou Olivier,  la commission ou le jury d’une ville accorderont toujours une grande importance au format visuel et à l’impact de chaque projet sur l’espace public, surtout en milieu urbain. Un projet aura d’autant plus de chance de séduire qu’il saura s’inscrire harmonieusement dans sa ville et dans son quartier. Une planche de concours est donc d’abord un habillage destiné à séduire les villes et les services d’urbanisme. Les résultats obtenus dépendront étroitement de la capacité des participants à comprendre l’esprit des villes.

 

Quels bénéfices pour les architectes?

Que ce soit pour le dessin d’une maison ou d’un bâtiment monumental, grâce à la sous-traitance des vues 3D ultra-réalistes, les architectes pourront se concentrer sur leur métier. De plus, souvent, de par l’expertise des perspectivistes, le rapport qualité-prix des vues 3D ainsi obtenu sera plus favorable. En effet, en se lançant dans ces réalisations lui-même, un architecte risquera souvent de passer beaucoup plus de temps pour un résultat inférieur. Il aura beau être à la page et connaître les principaux logiciels 3D, cent fois sur le métier il devra remettre son ouvrage pour espérer les maîtriser pleinement.

En conclusion, nous pouvons donc dire que les projets de concours d’architecte nécessiteront souvent l’intervention de perspectivistes professionnels. Soit les cabinets d’architecture posséderont ces ressources en interne (surtout pour les plus importants d’entre-eux) soit ils devront probablement passer par un service de sous-traitance auprès de professionnels passés maîtres dans l’utilisation des logiciels d’images 3D et capable de fournir un bel ouvrage en magnifiant tous les projets à partir de n’importe quel plan. Y compris les projets de décoration.

Les projets de décoration pourront s’envisager de deux façons différentes. Soit le perspectiviste aura carte blanche sur la base d’un style de décoration donnée, soit il respectera un cahier de charge en vue d’une duplication fidèle de l’ensemble des éléments de décoration attendus.

DEMANDEZ VOTRE DEVIS

Testez sans payer

Aucun acompte sur votre première image

    De quels services avez-vous besoin ?

     

    Décrivez votre besoin

    Saisissez les caractères de l’image dans la zone de texte ci-après   captcha